Général   Tutoriel   Téléchargement   Commande   Support

 
 
 
 
 
HDRsoft   >   Français   >   Mode d'emploi  
 
 
Mode d'emploi

 
 
· Introduction
· Prendre des images d'expositions différentes
· Utiliser Photomatix Pro
 
 

 
 
 
Introduction
Avant d'utiliser Photomatix, il vous faut prendre plusieurs photos du même sujet avec des réglages d'exposition différents. Cette technique s'appelle le bracketing. Son but est de correctement photographier toute la gamme de tonalité d'un sujet à grande dynamique : les photos sous-exposées permettront de prendre les détails dans les haute-lumières, les photos surexposées les détails dans les ombres.
Sur de nombreux appareils numériques, une fonction bracketing automatique est implantée pour faciliter le travail du photographe. A noter toutefois, que l'écart bracketing maximal de certains appareils n'est pas suffisant : un écart d'au moins 1.5 IL etant recommandé pour des sujets à grande dynamique.
Si vous ne possédez pas de photos bracketées, vous pouvez toutefois essayer le logiciel avec les images d'exemples fournies avec l'application dans le répertoire "sample". Par la suite, vous pourrez essayer Photomatix avec vos propres photos en suivant, si besoin est, les instructions ci-dessous.
Par ailleurs, il n'est pas indispensable de disposer de plusieurs images bracketées pour utiliser Photomatix. Un fichier RAW ouvert dans Photomatix Pro est converti en une "pseudo" image HDR que vous pouvez ensuite traiter avec l'outil de Tone Mapping.
Une autre astuce est d'utiliser un "faux" bracketing à partir d'images issues d'un fichier Raw. Cela fonctionne bien avec les techniques de combinaison, H&S Details - Auto en particulier. Cependant, la dynamique que vous pouvez récupérer à partir d'un fichier Raw est limitée et insuffisante pour traiter par exemple une scène d'intérieur avec une fenêtre donnant sur une vue au soleil. Egalement, il est important de noter que ce procédé ne permet pas de remplacer le bracketing pour créer de "vraies" images HDR à 32 bits : la plage dynamique maximale reste celle du fichier Raw de base, à savoir 12 bits pour la plupart des appareils.
^
 
 
 
Prendre des images d'expositions différentes
Ci-dessous quelques recommandations pour créer une image avec une plage dynamique étendue (images HDR) à partir de plusieurs expositions.
Nous conseillons un écart de 1.5 à 2 IL. Un écart plus faible nécessitera un nombre d'images plus important pour couvrir la même plage dynamique sans apporter de détails supplémentaires. Un écart trop important risque d'entraîner une perte d'informations dans la gamme de tons entre les différentes images. Si vous travaillez à partir de Raw, un écart de 2.5 à 3 IL est suffisant.
Le calcul exposé ci-dessous pour déterminer le nombre de photos nécessaires suppose un écart d'exposition de 2 IL.
1. Utilisez un pied
2. Réglez votre appareil en mode manuel et sélectionnez une ouverture (par exemple F/8 ou moins). Choisissez la sensibilité la plus faible (sauf si la scène comporte un sujet en mouvement).
3. Mesurez la partie la plus lumineuse du sujet (mesure spot ou mode Av pour pointer seulement les hautes lumières) et noter le temps de pose. Faites de même pour les parties les plus sombres pour lesquelles vous voulez voir des détails.
4. Déterminez le nombre d'expositions et le réglage nécessaire pour couvrir l'écart entre hautes lumières et basses lumières. Pour ceci, prenez comme base le temps de pose de la mesure des hautes lumières. Avec un écart de 2 IL, multipliez ce temps par 4 pour trouver celui de la prochaine exposition. Faites cela successivement jusqu'à retrouver le temps de pose mesuré pour les basses lumières. Il faudra la plupart du temps 3-4 photos pour couvrir la dynamique du sujet.
5. Vous pouvez utiliser la fonction de bracketing d'exposition automatique si votre appareil est pourvue de cette fonction, avec un écart réglé au moins à 1.5 IL. Autrement variez le temps de pose manuellement.
^
 
 
 
Utiliser Photomatix Pro
Vous pouvez utiliser Photomatix de 2 manières :
- A partir de l'interface
- En mode Batch
Pour une première utilisation, il est préférable d'utiliser l'interface afin de vous familiariser avec les différents réglages du logiciel. Par la suite, nous vous conseillons d'utiliser le mode batch ; l'interface vous servira alors à voir et comparer les résultats. Ceci vous permettra de gagner du temps et de facilitera le traitement de gros fichiers.
 
Utiliser Photomatix Pro depuis l'interface
Pour créer et traiter une image HDR:
1. Chargez et fusionnez des photos du même sujet pris sous plusieurs expositions afin de générer l'image HDR : cliquez sur le menu HDR et sélectionnez Generate
2. Une fois l'image HDR créée, révélez sa dynamique avec le Tone Mapping : cliquez sur le menu HDR et sélectionnez Tone Mapping
Pour fusionner des photos (blending) :
1. Ouvrez les photos du même sujet pris sous plusieurs expositions : cliquez sur le menu File et sélectionnez Open
2. Combinez les photos : cliquez sur le menu Combine et sélectionnez Highlights & Shadows - Auto
Vous pouvez répéter cette dernière opération avec les mêmes photos. Photomatix ne fusionnera que les images sources que vous avez ouvertes en excluant les images résultant de cette fusion.
 
Utiliser Photomatix Pro en mode batch
1. Cliquez sur Batch Processing à partir du menu Automate (Windows) ou File (Mac)
2. Choisissez la fonction que vous voulez utiliser dans la zone PROCESS.
3. Sélectionnez le nombre de vues bracketées (c.a.d. le nombre d'expositions par sujet) au bas de la zone PROCESS.
4. Indiquez le répertoire source de vos images ainsi que la destination de vos sauvegardes de résultats dans la zone LOCATION.
5. Cliquez sur Run pour lancer le batch
^
 
 
  Photomatix  |  Mode d'emploi  |  Téléchargement  |  Support  |